Elliott VERDIER

Site web elliottverdier.com

  • reaching-for-dawn-1
  • reaching-for-dawn-2
  • reaching-for-dawn-3
  • reaching-for-dawn-1
  • reaching-for-dawn-2
  • reaching-for-dawn-3

L’exposition : Reaching for Dawn

Bibliothèque Universitaire de lettres et sciences humaines

Bibliothèque Universitaire de lettres et sciences humaines

11 avenue Foch
29200 Brest

02 98 01 68 92

Horaires

Horaires

Du lundi au jeudi de 8h à 22h
Vendredi de 8h à 19h
Samedi de 9h à 17h

Maison du Festival

Maison du Festival

8 rue Saint Martin
29200 Brest
Horaires

Horaires

Du mercredi au samedi de 14h à 18h pendant toute la durée du Festival

De sa sanglante guerre civile (1989-2003), le Libéria ne parle pas. Aucun mémorial n’a été édifié, aucune journée n’est dédiée à commémorer. Encore tenu par certains protagonistes du carnage, le pays se refuse toujours à condamner ses bourreaux. Ce silence, amplifié par un mutisme international, balaye toute reconnaissance sociale de la tragédie et renie l’essence même d’une mémoire collective, générant un profond sentiment d’abandon doublé d’une résignation somnolente. Le traumatisme d’une population entière se cristallise dans une société aux fondations d’argile et transpire sur une nouvelle génération à l’avenir trouble. Le Libéria traverse une longue nuit anonyme, comme une fange de l’existence. Ce travail photographique et sonore explore les mécanismes de sa résilience et les invisibles ressorts du traumatisme psychique de la guerre.

Le travail photographique et sonore d’Elliott Verdier s’est étalé sur deux ans. Les prises de vue ont été réalisées sur l’ensemble du territoire, des mines de diamants de Gbarpolu au port de pêche de Harper, en passant par l’immense bidonville de Westpoint. Les photographies argentiques, faites à la chambre 4x5, offrent deux séquences entremêlées, l’une en noir & blanc et l’autre en couleur. S'y ajoutent des enregistrements réalisés en studio où l'on écoute la voix de femmes et d'hommes, victimes ou bourreaux, qui narrent leurs destins abîmés.
Les monochromes sont des images contextuelles, sombres et énigmatiques, qui plantent le décor des portraits en couleurs. Ces n&b sont une référence à la nuit, souvent présente dans les témoignages et décrite comme le moment où le traumatisme devient palpable. Ils distillent une atmosphère pesante et propagent le silence étouffant qui règne sur le pays. De ce silence émergent les mots restitués des enregistrements, sur des calques, comme pour venir consteller de murmures inaudibles cette nuit libérienne.

L’exposition : A Shaded Path

Médiathèque de l'Europe

Médiathèque de l'Europe

9, rue Sisley
29200 Brest

02 98 00 89 05

Horaires

Horaires

Mardi de 10h à 12h et de 13h30 à 18h30
Mercredi, vendredi, samedi de 10h à 12h et de 13h30 à 18h
Jeudi de 13h30 à 18h

« C’est l’histoire d’une ancienne république soviétique de six millions d’habitants, le Kirghizstan, enclavée en Asie centrale, réputée pour ses traditions nomades, ses yourtes, ses chevaux, ses paysages splendides de montagnes et de steppes... Cette histoire recèle un décor moins connu, moins attrayant sans doute, à l’écart des stéréotypes et des enjolivements nécessaires après l’hermétique période de l’URSS. Alors, pourquoi ces photos ? Celles de paysages désolés, de portraits troublants de mineurs, d’ouvriers, d’étudiants, de vieillards, ces clichés de villages qui tombent en désuétude, et ce ciel — ce ciel kirghiz qui semble donner toujours plus de caractère aux récits qui se déroulent sous son immensité?
Ces photographies ne sont jamais que des fragments de réel — des faits — pour tenter de recomposer un peu de l’histoire cachée, en mille éclats, si difficiles à rassembler. [...] »
Grégoire Doménach

Elliott Verdier

Né en 1992, Elliott VERDIER est porté par les thématiques de la mémoire, de la transmission intergénérationnelle et de la résilience. En 2017, il réalise son premier projet au long cours au Kirghizistan, « A Shaded Path« , puis en 2019, aidé par le CNAP, il entreprend son deuxième projet d’envergure au Libéria « Reaching for Dawn ». Il collabore également avec le New York Times ou le M le Magazine du Monde.